top of page

Le berger australien

L’aussie est LA race préférée des Français, mais il faut rester réaliste : ce n’est pas un chien « facile ».


Le Berger australien, est avant tout un chien de travail ! Les bergers australiens sont sélectionnés pour leurs aptitudes physique, mentale et de conduite de troupeaux. Les chiens de travail sont des chiens que l’on veut peu sociables envers les autres chiens et les humains qu’il ne connaissent pas, afin d’être performants dans leur travail. Ils sont donc par définition parfaitement inadaptés à la vie de chien de compagnie.



Beaucoup le choisissent malheureusement pour son physique, plutôt attrayant il faut le reconnaître. Et comme toujours , des dérives commencent à apparaître : des lignées sélectionnées uniquement sur leur physique ! Ces lignée de beauté perdent en grande partie leur instinct de troupeau mais conservent leur énergie débordante et leur grande intelligence dont ils ne savent pas quoi faire en tant que chien de famille.


Et si l’on me demandait de décrire ce chien en un seul adjectif, je choisirais le terme « explosif ».


La liste des « petits travers » du berger australien est longue mais il faut garder à l’esprit que ces comportements sont initialement recherchés dans un contexte de travail mais deviennent inadaptés dans un contexte citadin . - Aboiements incessants - pincement des mollets - incapacité à supporter la solitude - incapacité à supporter la frustration, intolérance à l’inactivité - se jettent sur les autres chiens en aboyant et en les bousculant, harceleur dans le jeu...



Les besoins de mon Berger Australien


- Le Berger Australien est un chien très demandeur d’activités, qu’elles soient physiques ou mentales. Il est très polyvalent et adore partager des moments privilégiés avec son humain. Attention cependant à ne pas le sur-stimuler : il a besoin d’activité quotidienne, c’est indéniable, mais ces moments d’activité doivent être entrecoupés de périodes de repos. Le repos, un élément clé pour le bien-être de votre chien


- Proposez-lui de longues promenades quotidiennes dans un environnement calme, en liberté (ou en longe si votre chien n’a pas un bon rappel ou s’il a tendance à foncer sur ses congénères). Laissez-le explorer son environnement olfactivement.


- Instaurez une routine quotidienne stable : horaires de sorties, de repas, d’activités mentales et d’interactions fixes.


- Proposez-lui des activités mentales variées : nouveaux apprentissages, sports canins type Agility, Treiball.., jeux d’intelligence pour ses repas


- Autre point important : il est très malin, et peu patient ; s’il constate qu’en aboyant, il attire votre attention, il ne s’en privera pas . Vous aurez alors un chien qui aboiera de manière excessive et qui vous fera une tête comme un melon toute la journée ! N’hésitez à marquer la fin de vos interactions par un mot bien particulier (par exemple « fini ») et le rediriger ensuite sur une activité masticatoire ou de léchage afin de faire baisser son niveau d’éveil. Sans quoi il sera constamment en demande.



Le berger australien n’est donc pas le chien de Monsieur-Tout-le-monde, avoir un bon berger australien se mérite ! Si vous travaillez dix heures par jour et avez des enfants à gérer, je vous conseille de renoncer à lui..

Si vous avez suffisamment de temps à lui consacrer, que vous envisagez de pratiquer une activité avec lui, et que vous avez envie de partager de longues promenades quotidiennes, alors il est fait pour vous !


23 vues0 commentaire

コメント


bottom of page